On a tous besoin de petites victoires au quotidien pour être heureux

Je rentre à l’instant de mon troisième match de foot et nous avons perdu 1/0. Ce n’était vraiment pas mérité et c’est assez agaçant en fait de perdre contre des branleurs qui s’énervent sur un terrain et qui n’arrivent pas à se faire plaisir simplement. C’est d’autant plus frustrant qu’on part tous en transport pour aller jouer à Choisy, on rentre tard  et on termine dans une ambiance de merde.

Heureusement que le groupe est bon et qu’on rigole bien entre nous. J’adore l’ambiance d’après match mais évidement, c’est toujours mieux quand on gagne.

Mes 3 sphères de vie

Depuis que j’ai commencé à prendre du recul sur mon comportement au quotidien, j’ai souvent remarqué que j’étais un éternel insatisfait. J’ai une tendance naturelle à mettre la barre assez haute et j’ai du mal à me satisfaire des petites victoires. Heureusement je remarque des changements par rapport à une époque dans mes 3 sphères de vie que sont les sphères loisirs, privée et professionnelle.

Personnellement

C’est toujours le chantier au niveau des sentiments amoureux et je pense que je continuerai d’apprendre sur ces relations et mes sentiments tout au long de ma vie. Avant mes 20 ans, je m’imaginais largement casé avec femme, enfant et baraque à la campagne après mes 30ans. La barre ne me paraissait pas tellement haute mais aujourd’hui je la trouve très haute. Je vois tellement de relations compliquées que je préfère attendre d’être vraiment bien avec moi même avant de pouvoir être bien avec quelqu’un. Bon il faut avouer que l’inconvénient est que j’ai du mal à m’ouvrir au sex opposé au premier abord. J’irais même plus loin en disant que j’ai perdu confiance dans le sex opposé et qu’à la moindre contrainte, j’ai tendance à me barrer. Le chantier est avancé mais pas terminé.

Je suis mécontent de ma relation actuelle mais en même temps je suis assez satisfait du fait d’avoir tenu plusieurs mois déjà🙂

Professionnellement

Là je partais dans l’inconnu. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire après le bac. La seule chose que je désirais était de faire des études courtes genre DUT. J’ai donc passé une première année en génie civil en région parisienne où j’ai vécu la première déprime de ma vie en banlieue parisienne. C’était dur de quitter tous ses potes, la campagne pour une région froide, sans âme dans une formation qui ne me plaisait pas du tout.

Après l’une de mes qualités est de tout le temps rebondir et j’ai su trouver une formation qui ouvrait de belles perspectives professionnelles.

Ca fait maintenant 13 ans que je travaille dans ce domaine et ayant beaucoup évolué, en ayant repris les études deux fois, en ayant découvert des univers, des cultures d’entreprise différentes. Je devrais pouvoir me satisfaire de ces évolutions mais non, je me sens porté par un idéal utopiste et c’est parfois épuisant. C’est difficile de se satisfaire de petites victoires quotidiennes mais je m’y astreins🙂

Au niveau des loisirs

Bon là j’ai un naturel curieux et en fait je suis frustré de ne pas pouvoir faire tout ce que j’ai envie. Du coup c’est un peu pareil que les deux premières sphères. Plutôt que de me plaindre de ne pas pouvoir faire tout ce que je veux, il suffit d’apprécier un peu plus ce que j’arrive à faire aujourd’hui. Et là j’avoue prendre beaucoup de plaisir dans le sport, le théâtre, la photographie et les voyages.

J’en discutais avec un ami et en comparant nos vies respectives, je me suis rendu compte que je profite vraiment de la vie et que je sais saisir ma chance. A moi de savoir relativiser maintenant.

La victoire du jour

bonheurEn résumé, ne pas mettre la barre trop haute et savoir se satisfaire des petits plaisirs et petits bonheurs du quotidien, ce serait bien ça la recette du bonheur🙂 Donc je vais partager avec vous mon petits bonheur de ce matin. Je dresse le cadre : gueule dans le cul, très fatigué, pas levé tout de suite, douche rapide, j’enfile mes vêtement, je sers ma ceinture et là surprise, j’ai gagné un cran. La surprise était totale car je n’ai vraiment pas l’impression de faire des efforts démesurés pour perdre du poids et j’obtiens déjà des résultats. Je suis content😀

J’avais envie de partager un peu de ce petit bonheur, de mon vécu et de mes réflexions avec la toile et je lance des bouteilles à la mer pour ceux qui seront les trouver😀

8 commentaires

  1. ouh là c’est flippant! j’aurai pu écrire exactement le même texte que toi!!! je me reconnais dans chacune de tes sphères! Enfin flippant non, c’est plutôt drôle en fait🙂

    1. C’est pas pour rien que j’ai commencé à écrire ce blog grâce à toi car j’avais vécu la même chose avec l’un de tes articles🙂 Je crois qu’on n’a pas fini de se surprendre…

  2. Les p’tits bonheurs sont souvent les…Meilleurs!
    Bravo a toi!

    1. Merci🙂 Je vais tâcher de continuer dans ce sens (dit-il en venant de s’enfiler un japonais ; )

  3. Excellent le Japonais…Putain suis jalouse la…Moi J’adoOOooOre les Sushis..et en plus c’est diet’!!

    1. Même dans mes craquages j’arrive à contrôler😉 Je suis fier de moi :p

  4. ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii…Ben vas y manges en pour moi aussi…
    Vivre a la campagne = Sushi une fois par an…Snif…

    1. Fais toi livrer😉

Balance ta bouteille ou un simple commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Michaël Tartar

Réflexions et commentaires personnels sur l'Internet

Aquitaine décroissance

vers une démocratie générale

Ripple Effect Group

Be smart. Get social. Do business.

Casting Sauvage

Le blog d'une quadra canon & décomplexée qui cherche le love en milieu urbain.

Le blog de Philippe Silberzahn

Innovation, entrepreneuriat, surprises stratégiques et ruptures: L'incertitude nous rend libres

LEOFOLD LOIC

Creative Management Alchimist

ELaurentPollen

W # | Work Differently

%d blogueurs aiment cette page :