Le « Moi » de la photographie fête les morts à sa façon

La Toussaint est l’occasion de rendre hommage à nos ancêtres et ce fut l’occasion pour moi de fêter les morts à ma façon. Dimanche dernier, j’ai profité du beau soleil parisien (on ne rigole pas, il existe aussi à Paris ; ) pour aller prendre quelques clichés dans le célèbre cimetière du Père Lachaise.

C’est un endroit que je privilégie pour son ambiance particulière, c’est un endroit où j’aime me perdre, c’est un endroit qui me rappel des souvenirs (mes premières manifestations à la capitale quand on en profitait pour aller voir la tombe de Jim Morrison ; )…

Et vous, qu’elles sont celles qui pourraient le plus illustrer ce jour dédié aux morts ?

20 commentaires

  1. Bonjour,
    J’aime particulièrement la mousse sur la tombe, belle photo…

    1. Bienvenu et merci pour ton petit commentaire. Celle avec la mousse j’ai été confronté à une problématique de cadrage. L’environnement me faisait quelque chose et je n’arrivais pas à trouver ce qui m’émouvait et je me suis donc rapproché pour essayer de trouver l’origine de l’émotion. Bon choix🙂

  2. Encore de magnifiques photos ! Je connais bien le cimetière du Père Lachaise également. Ma photo préférée est celle de l’allée centrale avec les couleurs de l’automne.

    1. Merci Yveline🙂
      C’était un vrai festival de couleur et je n’ai pas pu m’empêcher de la prendre en photo😉

  3. Indubitablement la Vierge verte, sous le feuillage d’automne…
    J’ai l’habitude de me promener dans les cimetières et j’habite souvent à côté😀
    C’était Père Lachaise, pendant quinze ans, maintenant, celui de Bagneux, que j’apprécie pour ses allées bordées d’arbres magnifiques.
    Mais en cette fête de la Toussaint, suivie du véritable jour des défunts, je ne peux pas m’empêcher d’éprouver de la nostalgie des cimetières de ma jeunesse.
    Je suis Polonaise et chez nous, nous allumons toujours des cierges sur les tombes, ainsi le soir venu, une magnifique lueur se voit de loin et l’odeur, de cire, mêlée à celui des feuilles est inoubliable.
    D’ailleurs, la tombe de Chopin au Père Lachaise est une de rares, illuminée par ces lampions. Si jamais tu y retournes, cela serait vraiment MA photo
    Cela dit, c’est TON blog et j’aime beaucoup les autres, le noir et blanc rend bien l’ambiance

    1. Bonjour Elisabeth,
      Quelle inspiration!🙂 Tu arrives à me donner envie d’aller voir la tombe de Chopin de nuit et d’aller jeter un oeil à celui de Bagneux dont le grand mur d’enceinte m’a toujours intrigué.
      J’ai montré ces photos à mon entourage et celle que tu as choisi semble être la favorite🙂
      Merci encore pour ton retour.

      1. L’inspiration vient de mes souvenirs, réveillés par tes photos…
        Si tu as l’occasion d’y aller, cela vaut la peine.
        Et le cimetière de Bagneux, cache derrière son mur des vraies beautés, notamment des anciennes tombes des Juifs déportés. Il y a aussi celle de Barbara et les allées sont bordés d’arbres, beaux en toute saison. J’y vois souvent des écureuils qui jouent..
        Merci pour tes photos si inspirantes

      2. Tel l’écureuil, je vais me mettre ça de côté pour une occasion. Merci de ton intérêt Elisabeth🙂

      3. J’adore les écureuils et mon intérêt est vraiment sincère😀

  4. La vierge en bronze pareil je la trouve superbe, sinon la croix en contrejour fait très mystique et me rappelle une franchise de jeux que j’adore.
    Sinon version humour noir j’ai trouvé ça dans le métro la derniere fois sur un plan de paris
    http://kibbas.free.fr/site/pics/lachaisemetro.jpg

    1. Très bon choix Will, C’est celle qui va gagner le award de la mort🙂
      J’adore l’humour noir (et cette note du plan de métro ; ) et je le pratique assez souvent même si j’ai tendance à faire rire jaune la plupart du temps et amène toujours la question : « est-ce qu’on peut rire de tout avec n’importe qui ? ».
      Ta photo m’a fait penser à une campagne à l’humour très british du métro de Londres. Je te laisse y jeter un coup d’oeil : http://www.ufunk.net/wp-content/uploads/2012/08/Kill-Yourself-at-Home-1.jpg

  5. loool oui en effet y’a du level là

  6. j’adore ce cimetière. J’ai eu l’occasion de le visiter une fois🙂.

    1. J’adore y retourner, je ne m’en lasse pas🙂

  7. Pour moi les cimetières ne sont pas des lieux que j’apprécie y et encore moins des lieux où je veux penser a mes morts. Alors je vote pour la photo de l’allée centrale, les couleurs et l’animation me font plus penser la rue d’une ville qu’à un cimetière.

    1. J’aime beaucoup cette photo et aussi celle avec les feuilles mortes qui auraient pu être prises ailleurs que dans un cimetière. Merci pour ton retour Steph🙂

  8. J’aime bien toute la composition telle que tu l’as présentée, cela fait un très bel ensemble. Tout comme Steph les cimetières ne sont pas les lieux où je pense aux morts. Ceci dit ce sont toujours des lieux spéciaux, j’aime bien l’ambiance qui y règnent, par exemple, au Mexique à cette époque de l’année.

    1. Qu’est-ce que j’aimerais qu’on fête les morts dans la joie plutôt que dans la tristesse…

  9. Nous ne le faisons pas parce que quand nous perdons un être cher (de ce côté du monde) c’est sur nous mêmes que nous pleurons, sur notre solitude à venir. Le jour où nous arrêterons de pleurer sur nous alors peut-être…

    1. Dire merci à la vie qui a été…🙂

Balance ta bouteille ou un simple commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Michaël Tartar

Réflexions et commentaires personnels sur l'Internet

Aquitaine décroissance

vers une démocratie générale

Ripple Effect Group

Be smart. Get social. Do business.

Casting Sauvage

Le blog d'une quadra canon & décomplexée qui cherche le love en milieu urbain.

Le blog de Philippe Silberzahn

Innovation, entrepreneuriat, surprises stratégiques et ruptures: L'incertitude nous rend libres

LEOFOLD LOIC

Creative Management Alchimist

ELaurentPollen

W # | Work Differently

%d blogueurs aiment cette page :